Pourquoi adhérer ?

Défendre l’économie de l’officine

  • Négocier avec le gouvernement un mode de rémunération viable et pérenne (en ces périodes mouvementées, cette action justifierait en elle-même la cotisation).
  • Intervenir auprès des députés - C’est grâce à l’intervention de la FSPF auprès des députés que le pharmacien et le conseil pharmaceutique, qui n’étaient pas prévus dans le texte gouvernemental ont été inscrits dans la loi.

La FSPF représente :

  • 9 000 adhérents, 1er syndicat professionnel en % d’adhérents toutes professions confondues.
  • 14 permanents.
  • Résopharma, Résogardes, la Mutuelle des Pharmaciens, Pharmastat recueillant les données de 13 000 pharmacies.

Mais le syndicat c’est aussi

Vous défendre face à la CPAM

La CPAM est notre principal payeur et notre santé économique en dépend. Nos relations sont encadrées par une convention au niveau national mais c’est aussi au niveau départemental que nous nous battons pour vous.

Vous appuyer dans vos relations avec les organismes complémentaires

Vous simplifier la vie quotidienne

Une équipe de juristes et d’économistes nous aide à vous répondre.

Gérer les négociations avec les syndicats de salariés

Participer à la formation des préparateurs en association avec l’éducation nationale

Vous informer

  • Lettre d’information reprenant en détail les données économiques, règlementaires et sociales.
  • Informations urgentes par mail pour plus de réactivité.
  • Site internet
  • Une revue professionnelle indépendante : « Le Pharmacien de France ».

Alors que la pharmacie traverse une période de crise, la mobilisation autour du Syndicat reste plus que jamais d’actualité !